Démarrer avec Adwords quand on y connait rien

Démarrer avec Adwords quand on y connait rien

Google, premier moteur de recherche européen avec une part de marché insolente de 90% est devenu incontournable pour être visible sur internet. Avec des acheteurs dont le premier réflexe est de taper leur besoin dans le moteur de recherche, ne pas apparaître dans les premiers résultats revient à ne pas exister du tout.

Sur un marché avec peu d’acteurs, on peut espérer être sur la page 1 par simple référencement naturel. Mais sur un marché concurrentiel comme le textile ou la déco, impossible d’être présent gratuitement. Sur des marchés à panier moyen élevé comme l’équipement industriel, les ventes sont trop rares pour en rater une seule.

D’où l’intérêt d’annoncer sur Google via AdWords pour ne pas rater une occasion et tout simplement exister en tant qu’entreprise. Voici les étapes à suivre pour annoncer sur Google :

1-Créer un compte Google et un un compte AdWords

Il y a plein de tutoriels sur le web pour les détails techniques. Dans ce post, nous ne parlerons que des trucs et astuces marketing.
En tant que créateur du compte, vous serez administrateur du compte, vous pourrez ajouter d’autres personnes comme utilisateur ou administrateur.

2-Créer une campagne

Une campagne est un grand répertoire, par exemple, si vous vendez du linge de maison, on va créer les 4 campagnes suivantes :

  • Nappes
  • Literie
  • Rideaux
  • Coussins

Dans la campagne, on va gérer les paramètres suivants :

  • Réseau de diffusion : moteur de recherche seul (Google) ou partenaires (Youtube, sites affiliés)
  • Horaires de diffusion : par exemple, en semaine de 8 à 18h
  • Stratégie d’enchères : manuelle ou automatique
  • Budget quotidien alloué à la campagne
  • Géographie : secteur géographique concerné
  • Temps : date de début et de fin de la campagne
  • Langue des internautes

3-Créer des groupes d’annonces

Vous pouvez organiser vos annonces dans des groupes d’annonces. Par exemple dans la campagne « Nappes », on peut créer 3 groupes d’annonces :

  • Nappes rondes
  • Nappes carrées
  • Nappes sur-mesure

Ce sont pour ces groupes d’annonces que vous allez devoir définir des mots clés. Lors du choix des mots clés, pensez bien aux expressions que vont taper les internautes et pas votre jargon technique interne. Personne ne va taper « nappe avec ourlet piqué », mais « nappe tendance » sera beaucoup recherché. Vous pouvez vous faire aider par Google Trends pour connaître les expressions les plus tapées.

belle nappe de table nappe carree nappe exotique
boutique de nappe de table nappe de fete nappe ovale
grande nappe rectangulaire nappe de table nappe rectangulaire
les nappe de table nappe de table moderne nappe ronde
les nappes de table nappe de table rectangulaire nappe sur mesure
milieu de table nappe decale nappe table
nappe Ancien nappe design nappe tendance
nappe carre nappe originale nappes de table

NB : Il est important de savoir que Google gère très bien les pluriels, les accents et les fautes d’orthographe !

Il y a différentes façons de gérer les mots clés :

Requête large (utilise un des mots) : nappe table
Exemple de recherche : acheter nappe design

Modificateur de requête large (chaque mot précédé d’un + est obligatoire) : +nappe+design
Exemple de recherche : nappe bleue design

Expression exacte : « nappe de table »
Exemple de recherche : acheter nappe de table

Mots clés exact : [nappe table]
Exemple de recherche : jolie nappe de table

Il est capital de gérer immédiatement les exclusions, c’est ce qui va permettre aux annonces de ne pas coûter trop chères et d’être performantes, ce qui va encourager Google à les publier. Pour déterminer les mots à exclure, utilisez les outils Google comme Trends ou Analytics. On va exclure :

  • toutes les nappes qui n’ont rien à voir avec le linge : nappes de brouillard, nappes gps, nappes phréatiques et nappe à thé.
  • les marques associées, car quelqu’un qui tape « nappe ikéa » cherche quelque chose de précis et il vaut mieux l’exclure.
  • les matières non vendues par l’entreprise : coton, cuir, papier, lycra, organza, plastique, transparente, tulle…
  • les associations non vendues par l’entreprise : location, mariage, noël, ovale…
  • les requêtes basées sur le low-cost : discount, pas cher, promotion, solde…

Une fois vos mots clés créés, il faudra les suivre car certains, très demandés exigeront des enchères plus élevées.

4-Créer des annonces

Dans le groupe d’annonces « Canapé convertible », vous allez pouvoir créer différentes annonces dont vous pourrez tester les performances. Google fera une rotation des annonces et choisira lui-même l’annonce la plus performante.

Google propose un configurateur d’annonce très bien fait. Voici quelques exemples d’annonces :

5-AdWords Editor

Google propose un logiciel à installer en local, qui permet de gérer ses campagnes. Il est très pratique et permet de travailler sans être connecté. Une fois vos campagnes optimisées, vous les poussez en ligne.

A noter, Bing, le cousin éloigné de Google propose un outil très similaire, qui permet d’aspirer les campagnes construites sur AdWords et de les « dupliquer », très utile.

6-Le suivi

Une fois vos campagnes lancées, vous devrez être vigilants sur différents points :

  • Vérifier que vous avez toujours du crédit (Google vous alerte par email)
  • Contrôler que vos annonces sont bien diffusées (suite à une panne serveur, votre annonce a pu être désactivée)
  • Vérifier les mots clés sur Analytics pour enrichir vos listes d’exclusion
  • Augmenter les enchères des mots clés très bataillés
  • Supprimer les mots clés à faible clic pour améliorer la rentabilité de votre annonce. En effet, un mot qui est affiché des milliers de fois et jamais cliqué n’a pas d’intérêt
  • Si votre entreprise ferme, n’oubliez pas de désactiver ou de réduire le budget de vos annonces, sinon vous risquez de dépenser de l’argent pour rien et de décevoir des prospects en ne répondant pas à leurs demandes

Au-delà de ce démarrage de base, si vous voulez optimiser vos annonces, il faudra avoir recours à un professionnel du référencement.