Quelles polices utiliser en emailing ?

Quelles polices utiliser en emailing ?

Bien que l’emailing fasse partie du web, ce canal dispose de ses propres contraintes techniques qu’il est indispensable de respecter.

Vos 2 objectifs principaux pour l’emailing doivent être :

Un emailing se constitue de code HTML envoyé et interprété par votre solution de messagerie (gmail, orange, hotmail etc.) qui l’affichera.

Cela implique de respecter les grands standards afin d’employer des éléments compatibles avec les boites de réception et les navigateurs web. Il faut donc vous détacher des logiques « print » qui laissent libre court à la créativité. Oubliez les fonds images, les dégradés de couleurs ou les ombres.
Faites du simple, soyez direct et évitez les créa compliquées.

Les polices acceptées

Le choix des polices compatibles avec les différentes solutions de messagerie est relativement restreint :

  • Arial
  • Calibri
  • Times
  • Helvetica
  • Courrier
  • Tahoma
  • Sans-serif
  • Verdana

Que se passe-t-il si vous utilisez une police qui n’est pas acceptée ?

Si vous utilisez une police exotique, les webmails et les solutions de messagerie la remplaceront par une police standard.

Cependant, d’une police à une autre les tailles diffèrent et le rendu visuel de départ ne sera plus du tout garanti. C’est ainsi qu’on se retrouve avec des problèmes d’affichage et de compréhension. La typo est modifiée, elle devient plus grosse que prévu, cela décale le visuel d’à côté qui passe alors à la ligne, etc.

Quelles alternatives ?

Il y a très peu d’alternatives aux polices standards. Il vous faut accepter de jouer sur d’autres critères pour créer un ensemble graphique efficace. Par exemple, jouer sur les tailles de textes, leurs couleurs, le gras, l’italique, le souligné…

template graphique emailing
template emailing visuel sans image

Autre possibilité, exploiter les images : mais attention car 80% des lecteurs voient les emails sans les images ! Donc du texte sur les images pourquoi pas, mais pas du texte essentiel, sans quoi votre message perdra du sens.

Exemple rendu emailing sans les images :

emailing affiché sans image

Petite astuce, vous pouvez faire appel à cette technique pour éviter d’employer des spamwords en vrai texte ! Les filtres anti-spams ne pourront pas détecter les mots à risque placés en image : gratuit, offert, cadeau, promo, etc.

exemple newsletter promo soldes