Créer une annonce de recrutement avec Facebook : Avantages et inconvénients

Créer une annonce de recrutement avec Facebook : Avantages et inconvénients

Trouver le candidat idéal, c’est un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin, mieux vaut être patient !

Certains réseaux sociaux proposent de nos jours des méthodes dites facilitées afin de publier des annonces. L’internaute qui surfe sur le web pour se distraire ou échanger avec ses amis/collaborateurs va pouvoir visualiser des annonces qui lui correspondent et y répondre instantanément.

En effet, en 2014, un partenariat naît entre Facebook, Work4 et la CGPME afin de publier et valoriser des offres d’emploi gratuitement. Destinée aux TPE et PME, cette application dispose d’une double facette :

  • L’entreprise ne possède pas de compte Facebook : Elle a la possibilité de publier l’annonce sur la page « Les PME recrutent ».
  • L’entreprise possède une page pro et peut donc créer un « espace recrutement » grâce au téléchargement du logiciel proposé par Work4. L’annonce sera également publiée sur le page « Les PME recrutent ».

En 2018, Facebook lance sa propre application. Il est désormais possible de publier une offre d’emploi sans passer par la page « Les PME recrutent » et ce depuis votre page. Et c’est toujours GRATUIT !

Découvrons ensemble les avantages et les inconvénients de la publication d’offres d’emploi sur ce réseau.

Les avantages :

  1. Publier des annonces là où les candidats se trouvent

Le premier avantage est bien évidemment le lieu de rendez-vous. Facebook est un réseau qui, malgré certaines contrariétés, continue de regrouper un très grand nombre de personnes. Les candidats se rendent sur le réseau afin de discuter et peuvent désormais voir apparaitre des annonces correspondant à leurs critères de recherche. On touche ainsi le public là où il se trouve et se sent détendu.

  1. La gratuité du service

Sur Facebook toute publication d’annonce est gratuite. Par la suite, si vous le souhaitez, un module payant vous permet de valoriser votre contenu comme pour les publications de nouvelles. Les offres apparaissent sur votre page professionnelle avec la possibilité d’ajouter un lien, des informations sur votre entreprise et les détails de votre recherche.

  1. Toucher une cible plus large

L’utilisation des réseaux sociaux tels que Facebook pour une campagne de recrutement ne permet pas une possibilité de ciblage concret. Le réseau est donc plus à même de proposer des postes accessibles « à tous » à l’inverse des réseaux professionnels comme Linkedin où la cible est précisée en amont.

Via l’application, Facebook donne une réelle visibilité de votre offre grâce à un réseau qui compte plus d’un milliard d’inscrits.

  1. Une délivrabilité optimisée

Lors d’une réponse à une annonce sur un site emploi classique, le candidat postule :

  • soit directement via le site ou par email avec un CV digital
  • soit par courrier en envoyant un CV imprimé et une lettre de motivation à une adresse donnée.

Dans les deux cas, il peut arriver que l’email ou le courrier mette du temps avant d’arriver à la bonne personne. L’avantage des réseaux sociaux est que vous vous adressez à la bonne personne. Celui qui publie l’annonce, reçoit les candidatures.

 

Les inconvénients :

  1. La génération des retours

Facebook, comme tout bon réseau social, bénéficie d’une grande visibilité sur la toile. Les retours de candidatures suite à la publication d’une annonce sont donc difficilement chiffrables et peuvent être conséquents. Attention donc à ne pas tomber dans le piège et consulter fréquemment les retours afin de ne pas être dépassé. De plus, le manque de ciblage sur Facebook va donner le droit de réponse à des candidats peu qualifiés et il vous faudra prendre du temps afin de vérifier chaque information.

  1. Un CV retravaillé

Sur certain réseaux sociaux, il est possible de valoriser son parcours professionnel en affichant les postes occupés accompagnés des missions réalisées. Cette méthode oblige les candidats à retravailler sur leur CV sur un autre outil, ce qui peut les démotiver.

Sur Facebook, le recruteur n’a aucune visibilité du CV du candidat qui répond. Il devra donc attendre la réception du dossier de candidature pour consulter le parcours professionnel.

  1. La distinction publique/privée

L’un des point les plus conséquent pour le réseau. En effet, le réseau social reste un média, de base,  destiné aux particuliers et non aux professionnels. Les candidats seront tentés de publier des données personnelles qui pourront éventuellement être vus par le futur employeur et être perçues comme un frein à l’embauche. Si un candidat postule sur Facebook, il ouvre donc sa porte à ses préférences, son mode de vie, etc.

  1. L’implication du candidat

Auparavant, lorsqu’un candidat souhaitait postuler, il devait écrire une lettre de motivation manuscrite et imprimer des CV afin d’envoyer le tout par la Poste. Aujourd’hui, grâce à la digitalisation, l’action s’est simplifiée ce qui peut induire en erreur le recruteur. Plus clairement, les candidatures sont désormais envoyées en « masse » et il peut arriver que la motivation du candidat ne soit pas effective car il devient alors facile de postuler. De plus, le candidat n’a plus à débourser d’argent pour envoyer son dossier par la Poste, entraînant ainsi une baisse de l’implication.

 

En conclusion :

L’utilisation de Facebook comme intermédiaire dans les campagnes de recrutement peut être favorable pour les entreprises qui s’adressent à un public large ou pour les PME/TPE. La gratuité de la publication et des réponses aux annonces permettent un fort taux de réponse, il faudra donc prévoir une personne qui se chargera de répondre aux demandes et de vérifier chaque donnée. De fait, si une entreprise recherche un poste qualifié, il sera plus pertinent de publier ses annonces sur des réseaux professionnels ou des sites de recherches d’emploi.