Que mesure le taux de désabonnement ?

Que mesure le taux de désabonnement ?

Le taux de désabonnement est un indicateur important, qui mesure l’adéquation entre votre message et la cible.

C’est un ratio entre le nombre de désabonnés et la taille de l’envoi.

Il est important de scinder différents types de campagnes :

Une campagne de prospection génère toujours 2/3 de désabonnés sur les cliqueurs, car on sollicite des personnes qui ne se sont pas inscrites volontairement.

Une première campagne de fidélisation génère toujours un fort taux de désabonnement, souvent supérieur à 1%.

Des campagnes de fidélisation régulières génèrent un taux de désabonnement stable entre 0,1% et 0,5%, d’où l’importance de la fréquence des envois. Si une pause est marquée dans la communication, le message de reprise sera considéré comme un premier message avec un fort taux de désabonnement.

Les bonnes pratiques

Il est primordial de désabonner les personnes en ayant fait la demande et d’avoir une page qui confirme clairement ce désabonnement. Sinon vous risquez une plainte au fournisseur d’accès qui pourrait vous « blacklister ». C’est donc dans votre intérêt de respecter les bonnes pratiques.

Il ne faut surtout pas supprimer les désabonnés de votre base. En effet, vous avez besoin de ces informations pour éviter de réabonner par erreur ces adresses. Par exemple, lors d’une acquisition de fichier, vous risquer de faire entrer de nouveaux enregistrements qui se sont désabonnés auparavant.

Les casse-têtes

Certains personnes refusent d’utiliser les liens de désabonnement pour des raisons ésotériques. Ils préfèrent répondre au message avec un objet STOP ou des menaces de dénoncer l’annonceur à la CNIL.

Le problème, c’est qu’il ne répondent pas avec l’adresse qui a servi à leur écrire. En effet, l’adresse contact@prospect.com a été utilisée pour envoyer une campagne d’emailing. Cette adresse générique atterrit dans la boîte du gérant marc.dupond@prospect.com. En faisant répondre, il utilise cette dernière adresse par défaut en demandant à être désabonné. Impossible de le faire, car il ne fait pas parti de la liste d’envoi.

Pour conclure, il existe deux moyens de baisser un taux de désabonnement :

– Avoir est un ciblage fin. On aura plutôt tendance à se désabonner quand le contenu du message adressé ne nous correspond pas. Ne pas hésiter à exclure des abonnés d’un envoi si ce dernier ne les concerne pas.

– Mettre en place un preference-center qui permettra une alternative au désabonnement en proposant de limiter les thèmes ou la fréquence des envois. Certains sites proposent des « pauses » pendant les vacances par exemple.

Nos derniers articles