Comment créer un BIMI ?

Comment créer un BIMI ?
Les protocoles emailing liés à la délivrabilité évoluent constamment. Depuis 2020, un nouveau protocole se popularise : le BIMI. En quoi la mise en place de cette variable peut vous aider à améliorer vos campagnes emailings ? Comment créer et paramétrer BIMI pour votre marque ? La réponse dans cet article !

Qu'est-ce que le BIMI ?

BIMI signifie Brand Indicators for Message Identification. Il s'agit d'un moyen qui permet d'identifier l'emetteur d'un email. Non seulement de manière visuelle : le destinataire voit le logo de la marque apparaitre ; mais également de manière technnique : le serveur de messagerie se réfère aux paramétrages du domaine d'envoi et à la politique DMARC.

Pourquoi BIMI permet d'améliorer ses emailings ?

Comme évoqué, le protocole BIMI est un gage de confiance. Son utilisation assure que l'email envoyé est authentifié et qu'il provient réellement de la marque.
Ainsi, la mise en place de moyens d'authentification sur vos serveurs d'envoi vise à lutter contre le phishing (usurpation d'identité) et la mise en spam. Vous créez une notoriété et un climat de confiance autour de votre marque et de vos domaines d'envois ; ce qui ne sera que bénéfique pour la délivrabilité de vos campagnes d'email marketing et leurs résultats.

Comment fonctionne la norme BIMI ?

BIMI est un enregistrement TXT à réaliser dans les entrées DNS de votre nom de domaine. Pour que la norme soit utilisable, il faut la coupler à SPF, DKIM et DMARC, trois protocoles complémentaires dans l'authentification d'un expéditeur et de ses emailings. L'ensemble de ces enregistrements visent à assurer que "vous êtes bien vous".

Les clés de la configuration de BIMI

3 conditions doivent être réunies :

  • Coupler BIMI aux autres protocoles d'authentification tels que DKIM, SPF et DMARC.
  • Avoir la main sur les DNS de votre nom de domaine afin d'y paramétrer les enregistrements.
  • Créer un fichier SVG répondant aux normes en vigueur.

Comment créer un SVG pour l'utilisation de BIMI

L'enregistrement TXT pour BIMI nécessite d'avoir votre logo dans un format SVG très spécifique : SVG Tiny P/S.

Tout d'abord, vous devez travailler en vectoriel pour pouvoir constituer un fichier SVG. L'idée est que votre logo (ou partie de logo) soit en vecteur dans un carré. Aucune taille ne sera spécifiée, il pourra donc s'afficher aussi bien en petit qu'en grand.
Format d'enregistrement minimum requis : SVG 1.2 + actions manuelles pour obtenir une version Tiny P/S.

Ensuite, il va vous falloir ouvrir votre fichier SVG avec un éditeur type Notepad afin de modifier certains attributs :

  • Modifier/vérifier la version SVG : il vous faut avoir version="1.2" baseProfile="tiny-ps"
  • Supprimer les attributs de taille (x et y)
  • Ajouter une balise Nom, ne pas laisser cette balise vide

Pour compléter, les styles CSS ne sont pas tolérés, votre élément doit être centré pour pouvoir s'afficher convenablement en format carré ou rond.

Quel enregistrement DNS pour BIMI ?

Voici un exemple d'enregistrement TXT pour la norme BIMI :
default._bimi.votredomaine IN TXT "v=BIMI1; l="URL en https où est hébergé votre SVG"

Pour aller plus loin, il semblerait qu'il soit possible d'ajouter la notion de certificat de marque vérifiée (VMC) mais les informations à ce sujet sont encore en test et floues. L'idée en tout cas serait d'accroitre l'authentification BIMI avec VMC. Nous ne manquerons pas de compléter cet article dès que davantage de publications auront été réalisées à ce sujet.

Nos derniers articles