Envoi d’un emailing

Envoi d’un emailing

Introduction

La composition de votre message étant maintenant terminée, il vous faudra le délivrer à votre cible. Penchons-nous donc sur l'envoi et ses prérequis.

Faire appel à un logiciel d'envoi sérieux

Petit point technique, pour adresser vos messages, les emails transiterons via des serveurs d'envoi. Certaines plateformes d'email marketing vous permettent d'utiliser des serveurs en whitelist = considérés comme sûrs. Ce système vise à attribuer plus de crédit aux informations qui arrivent via ces serveurs, car elles sont contrôlées et certifiées.
La création d'une whitelist auprès des principaux FAI permet de réduire la mise en spam et d'optimiser l'arrivée en boîte de réception.

Réussir sa première impression

Il est important de mettre tout en oeuvre pour que votre message soit ouvert par votre cible car si personne ne l'ouvre, vous n'achevrez pas votre objectif. Quand le mesage arrivera dans la boite mail de vos contacts, il se présentera sous cette forme :


L'optimisation de ces trois points aura un impact sur le taux d'ouverture de votre message.

- Le nom de l’expéditeur :
Présentez-vous sous votre meilleur jour. Oubliez les dénominations type « Contact » et préférez une identité plus personnelle comme votre prénom ou encore « L’équipe NOM DE L’ENTREPRISE ».
Associé au nom de l'expéditeur, il y a le nom de domaine d'envoi, par exemple : @happy-beez.net (ou pour aller plus loin, d'un sous domaine d'envoi). Il est important de rester régulier et stable de ce paramétrage. On cherche à créer un contexte de confiance (je sais qui m'écrit, j'identifie en un coup d'oeil) mais aussi à être ajouter au carnet d'adresse du destinataire pour favoriser l'arrivée en boite de réception.

- L’objet de votre Emailing :
Il doit être clair et concis. Votre titre ne doit pas être trop long pour pouvoir être lu en entier depuis un smartphone.
Voir comment concevoir un objet de mail en 8 points

- Le Pré-header :
C’est la première ligne de texte de votre Emailing. C’est cette ligne qui apparaît à côté/en dessous de votre objet dans votre boite Email. Le Preheader vous permet d’apporter des informations complémentaires à votre objet.
Malheureusement, la plupart du temps, on y retrouve la fameuse mention “Si vous ne visualisez pas cet e-mail correctement…”. Le Preheader est donc pour vous l’opportunité de prendre un petit avantage sur votre concurrence !

- Le moment de l’envoi
Un autre critère ayant une influence directe sur le taux d’ouverture est le moment de l’envoi. Il n’y a pas de moment optimal type, il varie selon les secteurs d’activité et les cibles. A vous de faire différents tests et d’analyser les statistiques.

Points à vérifier

Envoyer une campagne email, c’est parfois un peu stressant, surtout quand on doit envoyer un message sur une large base de destinataires. Il est donc essentiel de vérifier point par point que tous les éléments de la campagne soient corrects avant de procéder à l'envoi.

Voici un récapitulatif des points à vérifier avant un envoi :

• Utiliser un domaine d'envoi existant et idéalement authentifié. Voir notre article sur l'authentification d'un domaine d'envoi

• S’assurer que la version web et le lien de désabonnement sont bien présents

• Vérifier que tous les liens fonctionnent

• Tester l’affichage de l’email sur mobile

• Envoyer des tests sur différentes types de messageries afin de vérifier l'affichage

• Vérifier que le poids total de la campagne n’excède pas 150 Ko. Si vous êtes obligés de faire un emailing plus lourd car vous voulez ajouter des pièces jointes ou un contenu dense, testez sur toutes les boîtes mail possibles pour vérifier qu’il ne tombe pas en SPAM !

• Relecture générale des contenus textuels pour éviter le SPAM à cause des fautes d'orthographe

• Bien s’assurer qu’un pré-header existe avant le lien "voir sur le web"

• Tester l’adresse de messagerie de réponse pour être sûr de recevoir les réponses

Une fois que tout ces points sont vérifiés, le message peut être envoyé.

Conclusion

Il est important de respecter un processus précis pour la création et l'envoi de vos newsletters. Le mot d'ordre sera de TESTER afin de vérifier les différents paramètres.
Une fois le message envoyé, vous pourrez vous référez aux différents outils et statistiques d'analyse pour interpréter et juger les résultats. Voir notre article sur la mesure des emailings

Inscrivez-vous à notre newsletterDéveloppez votre Happy Business !

Recevez gratuitement chaque mois 4 nouveaux articles sur le monde du digital !