Comment optimiser la délivrabilité d’un message ?

Comment optimiser la délivrabilité d’un message ?

La délivrabilité est la science qui consiste à tout faire pour qu’un message arrive dans la boîte d’un destinataire. Ce n’est pas un indicateur, car le taux de délivrabilité ne peut pas être calculé. En effet, le taux de messages aboutis ne mesure que les envois sans rebond.

Il est compliqué de savoir ce qui se passe après la transmission du message au serveur de destination. Il peut être mis en SPAM (par le FAI), être mis en quarantaine (par le serveur de messagerie du destinataire), être bloqué par une application (Mail-in-black, Spam-Assassin) ou aller en courrier indésirable (réglage lié à l’utilisateur). Toutes ces informations ne sont pas disponibles dans les statistiques de routage.

Il existe un moyen simple de savoir si un message est arrivé dans la boîte de réception : les appels d’image. En effet, les appels d’image, qui mesurent le taux d’ouverture, ne peuvent se faire que si le message est affiché à l’écran du destinataire, donc uniquement s’il a franchi tous les obstacles cités précédemment.

Si une de vos campagnes voit son taux d’ouverture chuter fortement, c’est qu’il y a eu un problème de délivrabilité.

Newsletter Taux d’ouverture
Janvier 22,3%
Février 21,4%
Mars 18,9%
Avril 23,5%
Mai 16,7%
Juin 21,4%
Juillet 15,8%
Août 16,8%
Septembre 6,7%
Octobre 18,9%
Novembre 22,4%
Décembre 16,9%

 

Savoir qu’un message a été mal délivré est intéressant, mais comment corriger le tir ?

La première chose à savoir est d’identifier le FAI sur lequel il y a eu un problème. Pour cela, il y a un test assez simple à faire. Calculer le taux d’ouverture et de clic par nom de domaine.

Exportez vos destinataires, vos ouvreurs et vos cliqueurs. Ensuite, utilisez sur excel la fonction « données > convertir > délimité >@ ». Cela va créer une colonne à droite de votre adresse email avec le domaine concerné. Faites un tableau croisé dynamique pour avoir le nombre d’occurrences par domaine. Refaites l’opération sur les trois exports.

Vous pourrez alors construire un tableau comme celui-ci pour les principaux FAI :

 

FAI Envois Ouvreurs Cliqueurs Tx ouv. Tx clic
wanadoo.fr 7239 0 0 0% 0%
orange.fr 6033 0 0 0% 0%
gmail.com 1626 342 55 21% 3%
hotmail.fr 765 143 24 19% 3%
free.fr 647 165 28 26% 4%
yahoo.fr 509 99 14 19% 3%
sfr.fr 456 85 12 19% 3%
neuf.fr 236 44 7 19% 3%
live.fr 213 35 6 16% 3%
aol.com 194 21 5 11% 3%
laposte.net 188 25 3 13% 2%

 

On constate immédiatement un taux d’ouverture et de clic nul pour Wanadoo et Orange, qui sont en fait le même FAI. Pour régler ce problème, il faut essayer de renvoyer ce message plus tard avec un autre serveur (une autre IP) et en modifiant le message (expéditeur, objet, contenu). Il faut vérifier la délivrabilité sur plusieurs adresses orange avant de faire l’envoi définitif.

En tous les cas, il n’y pas de recette magique.

Nos derniers articles